Yves Hayat  est né en Egypte. Là, sans doute, sont nés les premières sensations esthétiques, les premières adhésions, les premiers refus. En 1956, il découvre la France et le déracinement. Pendant cinq années il va suivre les cours de l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs de Nice.
A partir de 1973, Yves Hayat s’oriente vers la publicité, métier en pleine effervescence créatrice.
Il va retenir de cette vie de créatif la fascination pour l’image et l’importance du message. Ces années “ Pub ” vont lui permettre de découvrir les nouvelles technologies et de maîtriser sa technique.

En 1990, il revient à l’art. Il redécouvre les grands maîtres anciens. Parallèlement à sa vie de publicitaire, il photographie les gens, la rue, les tableaux de musées, récupère des images de magazine ou du net qu’il classe soigneusement. Car Hayat est un artiste bien de son temps. un esprit ouvert sur la rue, la société, les médias ou le net.

« J’avoue m’intéresser plus à la manipulation du réel et à ses images «imaginées».  Mon travail aux confins de la photographie plasticienne, de l’installation et de la Figuration narrative propose des visions où la part de théâtralisation fait corps avec le projet. Véritable consommateur visuel, je photographie, télécharge, retouche, recadre… bref je met en scène. Par un jeu de superpositions, de décalages, de détournements, je met en confrontation le passé et le présent, la beauté et l’horreur, l’indifférence et le fanatisme, le réel et l’imaginaire.  J’essaie de concevoir, à travers un questionnement sur les rapports art / politique / médias, des oeuvres critiques où transparaît une attirance plastique pour la culture des médias, du cinéma et de la publicité.  Grâce aux avancées technologiques (internet, le numérique, l’impression sur nouveaux supports,...), je tente d’élaborer une sorte de constat de notre histoire, de notre société dans ce qu’elles ont conçu, transformé, détruit.  Il me semble cependant important de garder à l’esprit que lorsqu’une œuvre nous met face à notre monde, elle est là aussi bien pour poser une interrogation que provoquer un sourire ou créer un malaise… C’est alors qu’elle échappe au lieu commun.». YH

Yves Hayat was born in Egypt. There, most likely, were born his first aesthetic sensibility, his first needs for compliance, his first denials. In 1956, he discovered France and uprooting.
During five years, he attended the National School of Arts in Nice.

In 1973, Yves Hayat chooses advertising - a creative trade in full effervescence.  He will later retain from this creative profession his fascination for images and the importance of their message.  Those years enabled him to discover new technologies and to master his technics.

In 1990, Hayat returns to art and rediscovers the old masters. While working as an advertising designer he photographs people, the streets, museum paintings and recuperates magazine and web images which are carefully classified. Hayat is a perfect example of his time:  an open mind on society, its streets, its media, its internet.

"I admit that I'm more interest in manipulating reality than in recording it. My artwork between photography, installation and "Narrative Figuration" proposes visions where theatricalization is a part of the project. I am a total visual consumer : I film, download, scan, retouch.... as the director of a new reality. Using superimpositions, shifts, misappropriations, I confront past and present, beauty and  horror, indifference and fanaticism. Through a questioning about the art/ politic/ media relations, I try to conceive a critical art work where the attraction for the culture of media, cinema and advertising shows through. Using modern techniques, my work propose a report of what our history and our society have thought, generated, transformed, destroyed... while always keeping in mind  that when the work of Art creates unrest, it evacuates the common place". YH



VUES DES PRINCIPALES EXPOSITIONS
MAIN EXHIBITIONS VIEWS




SOLO EXHIBITIONS

2017
Le Parfum, cet obscur objet du désir, Musée International de la Parfumerie

L'Ultimo giorno prima l'Eternità, Chiesa San Silvestro al Quirinale, Roma

2016
Sale Temps, Galerie Mark Hachem/Marais

2015
Transparencies, Artspace Gallery London
Violent Luxury, Shirin Gallery, New York
Passion(s), Gaia Gallery Istanbul

2014
Mythification/Mysthifications, Mark Hachem Gallery Paris
Mythification/Mysthifications,
Mark Hachem Gallery Beirut

2013
Palazzo Bonvicini (Biennale 2013), Venezia, Italie
Galerie Mines d'Art/Carouge, Genève, Suisse

2012
Business must go on, La Menuiserie, Nice, France 

Business must go on, Barclays Private Bank, Nice, France 

2011
Galerie Roger Castang, Perpignan, France
Galerie Ralph Schriever, Cologne, Allemagne

2010
Statuts de femmes 2, Contrast Gallery, Bruxelles, Belgique
Galerie Art Seiller, Saint-Paul-de-Vence
TheNumber4 Gallery, Koweit-City, Koweit

2009
Le Réel illusoire et l’Illusoire réel, Galerie Bernard Mourier, Saint-Remy-de-Provence

2008
Galerie du Forum-Kamil, Monaco (Monographie)
Autopsia - Tiho’s Tools Gallery, Vienne, Autriche
Art Politique ?, Château de Lastours, Narbonne

2007
Statuts de femmes - Mairie du 13e, Paris
Autopsia, Espace contemporain Vision Future, Nice

2005 / 2006
Vénus/désastres, Galerie Municipale Sainte-Réparate, Nice (Catalogue)
Rapt, Centre culturel Alliance française de Montevideo, Uruguay
Il y a une ombre au tableau, Maison de la Culture, Roguet-St-Cyprien, Toulouse
Terminus ou les Vanités contemporaines, Abbaye, Valbonne-Village
Il y a une ombre au tableau, Espace contemporain Vision Future, Nice

2001 - 2004
Quid novi Mr. JC ?, VanRam Art Galleries, Gand, Belgique
Frère(s), VanRam Art Galleries, Gand, Belgique (Catalogue)
Frère(s), Les Docks, Marseille

ATELIER VIEW

 


 

GROUP EXHIBITIONS

2016
Summer end exhibition, Katapult Gallery, Basel
Middle East Art, Basel Art Center, Basel Swiss

2015
Maddox Gallery, London GB
Boites noires, installation Palissades du Tramway, Nice

2014
Vitraria Glass+A Museum, Palazzo Nani Mocenigo, Venice, Italy (Curated by Ewald Stastny)
Mises en Scène, Château-Musée Grimaldi, Ht-de-Cagnes, France
G alerie der Moderne, Monastère de Klosterneuburg, Vienna Austria

2013
L’eveil du Moyen-Orient, Galerie Mark hachem, Paris, France
Scope-Basel, Galerie Mark hachem, Bâle, Suisse
Medienikonen, Amadeus contemporary gallery, Vienne, Autriche
Lille Artfair 2013, Castang Galerie, Perpignan, France

2012
Photo-Révélations, Galerie 208 Patricia Chicheportiche, Paris, France
Vibrations totemiques, Château Royal de Collioure, France (Catalogue)
PalmaPhoto 2012, Galeria K, Palma de Mallorca, Espagne
Greg’s Gallery Hamburg, Timmendorfer strand, Allemagne
Sommerausstellung, Amadeus Contemporary, Vienne, Autriche
ArternativeLight2, Monaco

2011
Zwischen Tür und Angel, Sigmund Freud Museum, Vienna, Autriche
Vanités, Galerie Roger Castang, Perpignan, France
Kunstkammer, Amadeus Contemporary, Vienne, Autriche

2010
Foire ArtFair21-Cologne, Galerie Ralph Schriever, Cologne, Allemagne
Lateral Bodies, Spazio Thetis, Arsenal, Venise
Septembre de la Photographie, Galerie Ferrero, Nice
Clairs-Obscurs, Château-Musée Grimaldi, Haut-de-Cagnes
Galerie Arista, Cannes
Transversalités, Espace Odyssea, St-Jean-de-Monts (Catalogue)

2009
Alter Ego - Galerie H17, Vienne, Autriche
Galerie Ralph Schriever, Cologne/Düsseldorf, Allemagne
Art Protect, Galerie Yvon Lambert, Paris
Art Kessaris Gallery, Mykonos, Grèce

2008
Art Kessaris Gallery, Mykonos, Grèce
Regard sur une collection : Hélène Jourdan-Gassin, Galerie Les Ponchettes, Nice (Catalogue)
Mon oeil 2008, Viry-Châtillon (Catalogue)
Monumentoiles, Inauguration du nouveau tramway, Le Mans

2007
L’Art en Capital « Sociétal / existentiel », Grand Palais, Paris (Catalogue), curateur : F. Parent
Ni Verre, ni Sage, Musée de la Photographie-André Villers, Mougins
Freud... Beau comme un symptôme, Centre Int. d’Art Contemporain CIAC, Carros (Catalogue)
Mémoires des enfants cachés, Vidéo Masques, Filgamesh Theatre, Festival d’Avignon. Avignon

2006
Humour et Critique dans l’Art d’Aujourd’hui, Allonnes (Catalogue), curateur : F. Parent
Sculptures dans le Parc, Grand Hôtel, St-Jean-Cap Ferrat
Revisitation à Ste-Réparate, Nice (Curateur : Yves Hayat)

2002 / 2005
Cabinet érotique, Villa Cameline - Maison abandonnée, Nice
VanRam Art Galleries, Gand, Belgique
Foire LineArt, Gand, Belgique
Salon des Arts Plastiques de l’Unesco, Monaco (1er prix du Jury)